10 éme Journée De Médcine physique

img-galery

17ème Congrès 2016

img-galery

16ème Congrès 2015

img-galery

Rôle et Mission

La SOMAREF veut améliorer les conditions d'exercice de la Rééducation Fonctionnelle de la Médecine Physique et de Réadaptation, pour optimiser les prestations; ainsi qu’une convergence d'actions Médicales débouchant sur de nouvelles approches, pour la prise en charge de pathologies nécessitant une Rééducation Fonctionnelle dans leur traitement. Une telle approche viserait entre autres prestations, la prévention de certaines dégradations fonctionnelles pouvant survenir dans certaines pathologies chroniques, ainsi qu'une éducation thérapeutique bénéfique pour les patients..

Notre discipline ne cesse de se battre pour acquérir la place à laquelle elle a droit.

C'est le rôle de chacun d'entre nous à son niveau, pour que la Rééducation soit de plus en plus connue et reconnue par nos confrères : Médecins Généralistes et d'autres disciplines, mais aussi par le grand public et les organismes d'assurance maladie.

Nos Souhaits les plus chers sont:

  • l'introduction de modules d'enseignement de la MPR dans le cursus universitaire de médecine générale au sein toutes les facultés de médecine du royaume, aussi l'instauration de stages d'externat et d'internat dans les différents CHU. Ceci permettrait à toutes les générations futures de médecins d'impliquer davantage le MPR dans la prise en charge et l'orientation de leurs patients s'ils le jugent utile,(consultation chez un confrère médecin spécialiste en MPR pour avis, billans spécifiques et éventuelle prise en charge).
  • Développer l'hospitalisation en MPR, ainsi que des réseaux de soin avec les confrères d'autres disciplines médico-chirurgicales, auxilliaires médicaux et tous les intervenants dans les circuits de soins.
  • L'objectif et la finalité est d'optimiser le parcours de soins pour toutes les personnes avec limitation de participation (handicaps). Et partant de là, minimiser au maximum le coût des soins.

En 2005, il y a eu la création d'un systême de couverture Médicale d'assurance maladie obligatoire, avec deux organismes:Secteur public (CNOPS) & Secteur privé (CNSS) sous la régulation de l'ANAM ( agence nationale d'assurance maladie).

Depuis 1999, la SOMAREF organise annuellement son Congrès National de Médecine Physique et de Réadaptation,en collaboration avec des confrères Médecins d'autres Spécialités, et d'autres horizons ainsi qu'avec d'autres sociétés savantes.
Ces manifestations scientifiques entrent aussi dans le cadre de la formation médicale continue, elles traitent de différentes pathologies relevant d'une prise en charge multidisciplinaire, dont la finalité est l'actualisation des modalités de prise en charge.

La Médecine Physique et de Réadaptation a une approche: préventive, diagnostique, thérapeutique, de réadaptation, ainsi qu'une action sur l'environnement (aides techniques, accessibilité et adaptation architecturales, ergonomie...) écologique

A l’instar de l’avancée et de l’adaptation des nouveaux schémas thérapeutiques et des référentiels de soins , qui se dessinent dans d’autres Pays.

  • Des démarches entamées pour la reconnaissance , se poursuivent pour l’intégration de la Spécialité, dans tous les circuits de soins, car le champ d’action de la MPR est vaste, et en plein essor
    « de la procréation à l’accompagnement ».
  • Il y a plus de 25 000 MPR qui exercent dans le Monde.
  • Le 7ème Congrès de la Société Internationale de MPR a eu lieu à Beigin en Chine du 16 au 20 Juin 2013.
  • En 2014/15 il y aurait au moins 100 000 MPR. La Chine est depuis quelques années entrain de s'équiper d'infrastructures en MPR et de former tout le personnel de la santé qualifié pour la prise en charge des personnes avec limitation de participation.

Pour la Médecine Physique et de Réadaptation, plusieurs éléments convergent pour laisser espérer une évolution favorable de la demande dans les années à venir. D'autant plus que cette discipline contribue dans une certaine mesure à une économie financière pour la collectivité: préparation à certaines interventions chirurgicales en vue d'améliorer la phase postopératoire, moins d'absentéisme, baisse du taux d'IPP du fait d'une prise en charge personnalisée, adaptation du poste de travail, actions préventives notamment dans les troubles musculosquelettiques (TMS) et de certaines complications,etc...

Le développement de la MPR constitue un volet important de l’action du secteur de la Santé.
Il faut redynamiser la coopération entre les MPR des différents Secteurs, étendre l’hospitalisation en MPR. Développer une communication avec les confrères d’autres disciplines en les mettant en confiance et aussi par le biais de réseaux de soins qui sont en train de mieux s’organiser.

Par souci d'économie et d'optimisation des parcours de soins dans les circuits d'appareillage dans le Royaume du Maroc. Le MPR devrait être aussi le Médecin conseil des caisses d’assurance maladie en matière d’appareillage. ceci est admis et appliqué dans la majorité des pays.

L'appareillage orthopédique fait partie intégrante des moyens de prise en charge en Médecine Physique Rééducation et Réadaptation des personnes en situation de handicap ou de limitation de participation.
La prescription d'un appareillage du pied diabétique est difficile. Elle doit s'inscrire dans une prise en charge plus globale et surtout à visée préventive et de confort. Elle est assurée par la médecine Physique Rééducation et de Réadaptation.

L'évolution de l'appareillage au Maroc porte sur plusieurs aspects:

  • La création de nouveaux centres régionaux.
  • De nouveaux matériaux sont disponible.
  • La prescription médicale relève d'une compétence spécialisée
  • l'épidémiologie des personnes à appareiller a changé.
  • Mais certaines déficultés persistent dont la stagnation dans l'évaluation objective de l'appareillage, les difficultés pratiques pour la réalisation de certains appareillages comme les prothèses de membres, la nécessité d'approche interdisciplinaire pour optimiser l'utilisation de l'appareillage.
  • Aussi une formation qualifiante et continue des techniciens supérieurs en appareillage orthopédique.Il n'y a à ce jour qu'une seule école pour cette formation, celle de Marrakech.